Disney à l’âge de raison #2

par Irwin Lannelongue

Screen Shot 2013-05-21 at 9.27.09 AM

C’est à ce moment là que, malgré le succès mitigé du premier chapitre, je me décidais de récidiver en révolutionnant la norme topographique, qui me fit tant défaut. Oui, en bon samaritain quelque peu brut de décoffrage, je lançais une première mondiale (comme Pica sorti Guernica exposée pour la première fois à la Foire de Paname dans les années trente, et comme le “KO du jury de Cannes” de l’année passée (attribué à Tyson, the movie)… Une innovation qui changera le idéaux, les mentalités… voire LE MONDE ! Mon innovation, madame, mademoiselle (les gars vous pouvez quand même rester), c’est un récit sans Intro. Merci.

Voyez à quel point il est dur d’entrer ou de pénétrer un sujet quand on a la tonalité héroïque et lyrique du sémite généreux Bernie Kouchner, ou encore du self-made man Freddie Mitterand. Je l’ai compris, ils l’ont compris.

C’est pourquoi, je décidais de vomir mes écrits et dires sans transition (mais c’est ouf, ce mec) ; et je dirai donc, à la manière de Jean Claude Narcy (le présentateur de la première chaine, l’homme tronc, ténor de l’info) ” Sans Transition “. J’aimerais juste divaguer quelques lignes sur ces présentateurs “la cinquantaine full make up”, pour dire qu’ils sont quand même, élus “hommes les plus sexys de l’année” par la menagère de 50 ans et plus (sondage TNS Sofres). Vive la société du paraître !

Sans transition, donc. Le géant économique mondial Disney, nous montre depuis trop longtemps, une harmonie malsaine, du type “Tout le monde il est beau, tout le monde il est engagé”. Absolument, engagé ! Oui, car si l’on voit les employés de la Cantina de l’hôtel Santa Fe Beach, on a un peu l’impression d’être dans un concentré de Melting Pot. Et c’est merveilleux.

Eh oui, la discrimination, Disney, ça ne connait pas. Ce bon vieux Walt nous a préservé de ça et a pour cela donné à Disney, toutes ses lettres de noblesse.

C’est pas parce qu’on voit un supérieur appeler ses employés (généralement originaires d’Afrique noire, berceau de l’humanité), par des noms plus stéréotypés les uns que les autres, qu’il y a discrimination. En effet, j’ai pu remarquer que la personne déléguée aux breuvages chauds de cette Cantina, s’est faite appelée par une vingtaine de noms différents en 2 jours (Marie Denise, Marie Françoise…), sans qu’elle pu broncher une seule fois.

Mais cela n’est rien, comparé au superviseur, qui appelle toutes les employés par le même prénom. Disney is kinda of magic.

Mais attention ! Je ne souhaite en aucun cas influencer votre opinion sur la firme mondialisée. C’est juste que ce genre de groupes, subissent le despotisme des malhonnêtes qui n’ont rien à voir avec Disney. Je pense.

Je suis désolé, de m’être étalé sur l’intra Disney, et non sur cette magie qui nous fait tant rêver. Cela étant, je pense que ces précisions sont essentielles pour s’appuyer objectivement sur ce monde, si féérique.

Rassurez vous, la 3eme partie, elle sera un final des plus extraordinaires, avec artifices, magiciens, et sacrifices.

TO BE CONTINUED.

Advertisements

Leave a comment

Filed under Face B

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s